Esprit de Famille ?

La galerie L’imagerie à Lannion présente du 19 octobre au 30 novembre une exposition intitulée « le pacte familial », constituée d’œuvres des collections du CNAP. L’exposition présente 18 photographes, parmi lesquels… 4 femmes.

La galerie L’imagerie à Lannion présente du 19 octobre au 30 novembre une exposition intitulée « le pacte familial », constituée d’œuvres des collections du CNAP. L’exposition présente 18 photographes, parmi lesquels… 4 femmes.

C’est pour le moins surprenant, quand on sait à quel point les femmes artistes sont constamment renvoyées aux questions de l’intime, de la maternité, du domestique (nonobstant, on relèvera que lorsque les hommes s’emparent de ces questions, on considère qu’ils font “œuvre” contrairement à leurs consœurs, considération que le choix des artistes de l’exposition ne fait qu’entériner). Ce n’est pas étonnant quand on sait que les collections de CNAP (acquisitions faites avec de l’argent public, s’il était nécessaire de le rappeler) comptent moins de 22% d’œuvres réalisées par des femmes*.

Et l’on se navre (encore une fois) que le texte d’introduction se targue d’une « pluralité de représentations » (il est vrai que la liste rassemble des auteurs de continents différents, ce dont on ne peut que se réjouir). Sur la question de la famille, le statut des femmes ne pouvait manquer de donner un point de vue différent de leurs homologues masculins. Mais que nenni, finalement le mâle, encore, domine.

On bondit une deuxième fois quant à la définition de la famille que le texte pourvoie : « lien sanguin, charnel ». A l’heure où la question de la famille est éminemment politique, quid des familles recomposées, des familles homoparentales, des parents adoptants, quid des structures familiales hors de l’occident ? Quid de la multitude de formes que peut recouvrir la notion de famille ? L’occasion était belle, pourtant.

Cette exposition est présentée dans le cadre de L’engagement, manifestation nationale organisée par le Réseau Diagonal en partenariat avec le Cnap et le soutien du ministère de la Culture / DGCA et de l’ADAGP.

On peut s’interroger sur la force de l’engagement, quand finalement l’exposition demeure, dans ses choix, dans la norme générale : celle du bon père de famille.

LaPartDesFemmes

Photo : Jean-Philippe Charbonnier, La famille du mineur, 1954, FNAC 03-795, Centre national des arts plastiques © Jean-Philippe CHARBONNIER / GAMMA-RAPHO / Cnap / crédit photo : Galerie Agathe Gaillard

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *